Notre conseil d’administration

Dre Mandy Buss

présidente

Aaniin Boozhoo, Kaaniimit Waawaate Ikwe nindizhinikaaz mukwa doodem. Mon nom anglais est Mandy Buss et je suis une Métisse du Manitoba. J’ai grandi dans une petite communauté rurale à quarante-cinq minutes au nord-est de Winnipeg, au Manitoba. J’ai obtenu mon baccalauréat ès sciences et mon diplôme en médecine à l’Université du Manitoba. J’ai fait ma résidence dans le programme de médecine familiale dans les régions éloignées du Nord, qui est également offert par l’Université du Manitoba. J’ai passé les six premières années de ma pratique à mi-temps dans les communautés des Premières Nations du Nord. J’œuvre actuellement au Northern Connections Medical Center (NCMC). Le NCMC est le port d’attache du Programme de médecine familiale dans les régions éloignées du Nord; nous y formons les résidents pour qu’ils travaillent dans les collectivités nordiques et éloignées, tout en desservant les patients de passage du Nord, les habitants du centre-ville et les membres marginalisés de Winnipeg. Je travaille également à l’Université du Manitoba en tant que professeure adjointe. Je suis responsable de la santé autochtone à la Faculté de médecine familiale, où je développe et offre un programme de santé autochtone aux résidents et aux professeurs en médecine familiale. Je suis en outre directrice du programme longitudinal sur la santé des Autochtones pour la formation médicale de premier cycle de la Faculté de médecine

Plus d’informations

Dre Michael Dumont

vice-président

Bozhoo, je m’appelle Michael Dumont. Je suis Anichinabé (clan Marten) et membre de la Première Nation de Shawanaga, en plus d’avoir un héritage européen mixte. Je suis honoré de vivre en tant qu’invité sur les terres non cédées des peuples des Musqueam, des Squamish et des Tsleil-Waututh, où j’élève ma fille Evie, âgée de 2 ans.

En tant que médecin de famille, j’ai le privilège de travailler dans les réserves et à l’extérieur de celles-ci dans le domaine des soins primaires communautaires. J’ai aidé à mettre sur pied le Lu’ma Medical Centre en 2016, où je suis actuellement directeur médical. Nous intégrons les approches médicales traditionnelles autochtones et occidentales dans notre modèle de soins à double perspective, avec des aînés et des guérisseurs traditionnels travaillant aux côtés de médecins, d’infirmières, de conseillers et de navigateurs sociaux autochtones. Nous sommes un lieu d’apprentissage de base pour le programme de résidence en médecine familiale autochtone de l’Université de la Colombie-Britannique, où j’enseigne également dans le cadre des programmes de médecine de premier cycle et de postdoctorat. Je suis fier de m’associer à la Première Nation des Musqueam pour offrir des soins primaires dans les réserves, et je suis actuellement porte-parole du Réseau de soins primaires des Premières Nations et des Autochtones (un partenariat de huit cliniques détenues ou exploitées par des Autochtones dans la région métropolitaine de Vancouver).

Membre de l’AMAC depuis 2016, je siège actuellement au Comité des champions. Ce travail a été amusant et gratifiant; nous cherchons à souligner les efforts de nos collègues (étudiant.es, résident.es, médecins en début de carrière et médecins établis) par l’entremise de nominations à des prix et d’autres types de reconnaissance. Je crois qu’il est profitable collectivement de mettre en lumière le travail extraordinaire des médecins autochtones qui tracent la voie. Au bout du compte, nous accédons à de plus grandes sphères d’influence où nous pouvons revendiquer efficacement de meilleurs soins pour les Autochtones. Je suis motivé par l’idée d’organiser un événement PRIDoC incroyable pour notre famille mondiale de médecins autochtones l’été prochain à Vancouver. Je fais partie du comité de collecte de fonds pour PRIDoC et je planifie un événement culturel et un cercle sur l’autochtonisation des soins primaires.

Plus d’informations

Dre Alexa Lesperance

secrétaire

Boozhoo! Massibkwe ndzhinikaaz, makwa ndoodem, Naotkamegwanning ndoonji. Salutations, je m’appelle Alexa Lesperance. Je suis une femme du clan de l’ours anichinabé originaire de la Première Nation de Whitefish Bay dans le Traité no 3 du Nord-Ouest de l’Ontario et de la Première Nation de Rocky Bay située dans la région du Traité Robinson-Supérieur. En tant que nouvelle personne qui exerce la médecine de famille, je commence par le travail de suppléance dans le but ultime de retourner dans mon territoire d’origine, situé dans le Nord-Ouest de l’Ontario. La médecine a été un parcours long et difficile. Cependant, j’ai eu la chance d’être guidée, encadrée et soutenue tout au long du processus par de nombreux médecins autochtones. Il y a tellement de pouvoir à s’identifier à des gens dans la même pièce que nous, et sans ces personnes qui m’ont aidée, je ne serais vraiment pas là où j’en suis aujourd’hui. 

Je suis très honorée de faire partie de ce conseil d’administration et j’espère continuer à aider à renforcer la capacité déjà croissante de mentorat de l’AMAC. Nous sommes plus forts ensemble et nous avons tant à apprendre les uns des autres. Il viendra un jour où nous n’aurons pas toujours « juste à survivre », mais où nous pourrons aussi nous épanouir, et nos ancêtres souriront. Chi miigwech, toutes mes relations.

Plus d’informations

Vacant

trésorière

Plus d’informations

Dre Ojistoh Horn

directrice des médecins

Dre Ojistoh Horn est une Mohawk de la communauté de Kahnawake. Elle est la fille aînée de sa mère Kahn-tineta Horn. Elle a quitté Kahnawake à l’âge de cinq ans et est allée à l’école primaire, intermédiaire et publique à Ottawa. Elle est retournée à Kahnawake après la crise d’Oka. Elle a fait un baccalauréat (B. Sc.) en anatomie et biologie cellulaire ainsi qu’une maîtrise (M. Sc.) en épidémiologie et biostatistique à l’Université McGill. Elle a ensuite travaillé comme chercheuse pour le projet de prévention du diabète dans les écoles de Kahnawake. Elle a interrompu ce travail pour s’inscrire à la faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, puis a achevé le programme de résidence en médecine familiale de l’Université McGill avec une bourse de recherche en santé maternelle et infantile. La Dre Horn réside maintenant à Kahnawake avec son mari et ses enfants, une famille mixte de six enfants. Elle travaille principalement au Centre hospitalier Kateri Memorial où elle fait régulièrement de la médecine familiale, en plus d’offrir des soins gériatriques de longue durée, des soins de courte durée, des soins prénataux et des soins pour bébés en bonne santé. Elle travaille également dans un hôpital près de la communauté où elle pratique l’obstétrique et la médecine hospitalière à faible risque. Fournir des services de santé pour traiter un ensemble aussi diversifié de problèmes est le propre de la médecine familiale, et la Dre Horn est fière d’avoir atteint son objectif de vie d’offrir de tels services au sein de sa propre communauté. Donner naissance à des bébés et les suivre tout au long de leur enfance est le volet le plus gratifiant. Sa tante, Katsi Cook, pratique et enseigne la profession de sage-femme et possède une solide connaissance des traditions d’accouchement mohawks et iroquois. La Dre Horn est ravie de connaître son point de vue, de voir comment ces pratiques peuvent être intégrées afin qu’elle puisse fournir des soins préconceptuels, prénataux, d’accouchement et après la naissance de meilleure qualité et culturellement appropriés aux familles de sa communauté.

Plus d’informations

Dre Randi George

directrice des résident.es

Hadih (Bonjour), je m’appelle Randi George. Je suis membre d’une Première Nation (Wet’suwet’en), je suis née et j’ai grandi dans le village de Hagwilget (une petite réserve du nord de la Colombie-Britannique). Je suis Gitdumden (Clan de l’Ours) et j’appartiens à Kaiyex Weniits (Maison au milieu de beaucoup). Je suis aussi une Métisse du côté de ma mère, avec des racines à Meadow Lake, en Saskatchewan.

Je suis maintenant honorée de vivre en tant qu’invitée sur les territoires traditionnels des Lheidli T’enneh (Prince George, une petite ville du nord de la Colombie-Britannique) depuis plus de 20 ans maintenant. J’ai obtenu un baccalauréat ès sciences à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC), puis j’ai travaillé dans le domaine médical pendant plusieurs années. C’est mon travail à la Central Interior Native Health Society (CINHS) qui m’a vraiment poussée à poursuivre des études en médecine. La CINHS, qui desservait les Autochtones, ainsi que la population défavorisée et marginalisée du centre-ville, était dirigée par une équipe interdisciplinaire incroyable qui offrait des soins culturellement sécuritaires. Je savais que le système médical occidental typique, tel qu’il était, n’était pas un endroit sûr pour mon peuple. La CINHS m’a montré qu’il existe un moyen de le rendre plus sûr et plus favorable, et je voulais participer à ces changements à plus grande échelle.

J’ai présenté une demande à la faculté de médecine dans le but non seulement de travailler en médecine, mais aussi de consacrer ma vie à l’éducation et à la défense des droits concernant les enjeux qui touchent nos gens et nos communautés. En 2020, j’ai obtenu mon diplôme du Northern Medical Program (NMP) et j’ai été acceptée dans le programme de psychiatrie de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). J’en suis maintenant à ma troisième année de résidence, et je me concentre sur l’enfance et les traumatismes intergénérationnels. En tant que petite-fille d’un survivant des pensionnats indiens et petite-fille, fille et nièce de survivants de l’hôpital indien et des externats autochtones, je suis restée très passionnée par l’amélioration de la sécurisation et de la compréhension culturelles et par le travail en faveur de la vérité et de la réconciliation. Et, au fur et à mesure que j’ai suivi ma formation médicale, j’ai réalisé que nous avons besoin de cela non seulement pour nos patients, mais aussi pour nos prestataires de soins. Le processus de demande, de formation et de pratique de la médecine doit être plus culturellement sûr, solidaire et équitable pour les peuples autochtones à travers le Canada, d’une manière qui reconnaît, honore et soutient notre caractère autochtone tout au long de notre formation et de nos carrières.

Je suis membre de l’AMAC depuis de nombreuses années et maintenant, en tant que directrice des résidents, j’espère poursuivre mon travail vers ces objectifs au sein d’une équipe et d’un groupe qui continuent de s’entraider tout au long de nos parcours dans les domaines de la médecine et de la guérison. Tabi Misiyh, merci beaucoup.

Plus d’informations

Tina Nash

directrice des étudiant.es

Veuillez vérifier de nouveau plus tard.

Plus d’informations
Happy National Indigenous Peoples Day!  Today, we celebrate the incredible accomplishments and contributions of our First Nations, Inuit, and Métis Peoples! 🎉  Wishing everyone a happy and healthy summer season filled with unity, understanding, and appreciation for Indigenous cultures.  Find an event or activity near you and join in the celebration! 
https://www.canada.ca/en/canadian-heritage/campaigns/list-events.html  #NationalIndigenousPeoplesDay #CelebrateCulture #UnityAndAppreciation
Happy Summer Solstice! 🌞  Today is the longest day of the year, deeply significant for many Indigenous cultures. It's a time for renewal, reflection, and connecting with nature through traditions, ceremonies, and celebrations.  Let's honour the wisdom and practices passed down through generations. Enjoy the sunlight and respect the cultural significance of this day.  #SummerSolstice #IndigenousWisdom #CulturalHeritage #LongestDay 🌻🌎🪶
Just a friendly reminder that we will be closed on June 21 in observance of National Indigenous Peoples Day. This day honours the rich cultures, histories, and contributions of all Indigenous peoples.  Let's take this time to celebrate, learn, and reflect. 🪶  We will reopen on Monday, June 24.  #NationalIndigenousPeoplesDay
Need help with accessing PushFar/The IPAC Mentorship Circle? 
Email info@ipacamic.ca
#IPAC #Indigenous #Doctors #Mentor #Mentee
One of the many highlights of IPAC's Annual Gathering in Halifax will be the showcase of some of the most talented Mi'kmaw artists! ✨  Get ready to:
🖌️ Explore stunning artwork and crafts
🎨 Meet and support local Mi'kmaw talent
🛍️ Discover unique, handmade treasures
Can't join us in person? No worries! You can still support these amazing artists by visiting their social media pages listed in the post.
#indigenousart  #SupportLocal #CulturalCelebration
🚀 Ready to explore incredible career opportunities in Indigenous healthcare? Look no further! IPAC's new external job board is your gateway to rewarding physician positions across Canada. Discover your next adventure today!  https://ipacamic.ca/job-postings/ 
#IndigenousHealth #IndigenousFuture #physicianjobs
🎨This week, we're shining a spotlight on Indigenous children and youth! Checkout http://www.our-story.ca.  Across Canada, these incredible young artists and writers have delved into their personal histories and the stories of their ancestors and homeland. Their work showcases the immense creativity, engagement, and respect thriving in Indigenous communities nationwide. Let's celebrate their talent and potential! 🌟
#NIPD2024 #IndigenousYouth
🎓 Congratulations to all the medical students graduating! Your IPAC family is so proud of you and will continue to support you every step of your medical journey. Here's to your bright future! 🌟 #MedSchoolGraduates #FutureDoctors #ipacfamily 
@ubcmedicine @mcmasteru @ucalgary @universityofmanitoba @usask @ualberta @nosmu_familymedicine
Attention all IPAC Annual Mentorship Gathering attendees! 
Today is the final day to order your limited-edition t-shirt (pickup only!) Get ready to make a statement with our exclusive design proudly showcasing the theme "Our Stories. Our Medicine" front and centre! 🌟  Don't miss out on the opportunity to grab your size, ranging from small to 3XL in a classic unisex fit.  Secure yours now by clicking the link below:
👕 Purchase T-shirt: https://buy.stripe.com/3cs3fo9H7fbC00gbIM  #IPACGathering #OurStoriesOurMedicine #LimitedEdition #LastChance
Our time is drawing closer to our gathering in Halifax, NS, where we're eager to explore more of Mi'kmaq culture. Etuaptmumk, also known as Two-Eyed Seeing, teaches us to blend Indigenous and Western perspectives, recognizing the strengths of each.  Meet Rebecca Thomas, Halifax's Poet Laureate, who beautifully blends these perspectives in her work. With roots deeply impacted by residential schools, she sees poetry as a tool for healing and empowerment.
https://www.youtube.com/watch?v=bA9EwcFbVfg
#IndigenousVoices #TwoEyedSeeing #HealingThroughArt
🌿 This week, we're embarking on a journey to explore the land through the eyes of Indigenous Peoples. Mapping the Way celebrates and raises awareness about Yukon's modern treaties – the Final and Self-Government Agreements. 🗺️✊ Come along as we read stories of the remarkable people and events that have shaped a new governance landscape for all Yukoners. 
https://www.mappingtheway.ca/ #NIPD2024
#IndigenousPerspectives #TreatyRecognition
Feeling the indigenous urge to bring moosemeat to your family?
Do that symbolically via bringing guidance to some mentees instead 😎
#IPAC #Indigenous #Doctors #Mentor #Mentee #Family